L’ONU adopte une résolution réclamant la protection des palestiniens

L’Assemblée générale de l’ONU, réunie en urgence mercredi, a adopté à une très large majorité une résolution présentée par l’Algérie et la Turquie réclamant la protection des civils palestiniens à Ghaza et dans les territoires palestiniens occupés.

Le projet de résolution condamnant Israël pour les violences commises à Ghaza a été adopté par 120 voix pour, 8 voix contre et a enregistré 45 abstentions.

Peu avant l’adoption, l’Assemblée générale a rejeté au terme d’une longue bataille de procédures, un amendement à cette résolution introduit par les Etats-Unis pour condamner le mouvement Hamas.

Avant la mise aux voix de cet amendement, l’Algérie a soumis une motion de non décision au titre de l’article 74 du règlement intérieur de l’Assemblée générale, pour empêcher le vote sur la proposition américaine, estimant qu’elle visait à détourner l’attention de l’assemblée de son principal objectif à savoir la protection du peuple palestinien.

La motion déposée par l’Algérie, qui a reçu le soutien de nombreux pays n’a pas été adoptée. Le décompte final des voix a fait ressortir 59 voix pour, 78 voix contre et 26 abstentions.

L’Assemblée générale est passée ensuite au vote de l’amendement mais la proposition américaine a été rejetée lors de cette mise aux voix avec 62 voix pour, 58 contre et 42 abstentions.

Le rejet de l’amendement a été confirmé malgré la motion d’ordre introduite par la délégation américaine.

La résolution prie le secrétaire général d’examiner la situation à Ghaza et dans les territoires occupés et de lui soumettre un rapport écrit, au plus tard dans les 60 jours à compter de l’adoption de la résolution, comprenant notamment des propositions sur les moyens de garantir la sécurité, la protection et le bien-être de la population civile palestinienne se trouvant sous occupation israélienne et en particulier des recommandations relatives à un mécanisme de protection international.

المصدر